Colloque International 6 et 7 Juin 2018


Formulaire d’inscription
Programme détaillé des deux journées

 

OBJECTIFS DU COLLOQUE

Depuis une vingtaine d’années, en Ile-de-France, des territoires agri-urbains ont vu le jour : autour de la reconnaissance de l’agriculture comme bien commun, se sont ainsi organisées des scènes où se rencontrent des élus locaux, des agriculteurs et des membres de la société civile afin de se mobiliser pour défendre et promouvoir une agriculture en lien avec la ville. Quelle que soit la forme que prennent ces scènes, il s’agit toujours de construire un projet de développement local, mettant en relation et cherchant des équilibres entre l’agriculture et l’urbain.

Mais cette dynamique n’est pas propre à la région parisienne : elle se déploie à des échelles plus ou moins larges, de la région à la métropole et aux villes moyennes, dans des contextes culturels et économiques très contrastés. Elle ne conduit pas forcément à une institutionnalisation territoriale comme en Ile-de-France, mais elle amène une diversité d’acteurs à travailler ensemble pour imaginer des solutions locales répondant à l’urbanisation généralisée de nos sociétés et à une crise de l’agriculture et de l’alimentation.

Ces journées nous permettront de dépayser ce sujet pour mieux le définir, de voyager dans l’extraordinaire diversité des contextes possibles, dans ce bouillonnement d’expérimentations, tout en revenant à l’expérience de chacun pour examiner les spécificités des situations locales. Le colloque interrogera notamment la dimension paysagère de ces projets : paysages produits par ces dynamiques territoriales particulières, paysages matrices de ces mobilisations, ou freins aux changements agricoles, paysages saisis par les professionnels de l’aménagement face aux enjeux sociaux et écologiques.

L’objectif de ce colloque-atelier est de réunir des chercheurs et des acteurs afin de dénouer les ressorts et les difficultés des projets agri-urbains que cherchent à construire collectivités agriculteurs et société civile. Il s’agira de tester l’hypothèse d’un souci croissant pour le cadre de vie, imbriquant esthétique et écologie, se combinant à la préoccupation d’une meilleure alimentation (les critères du « meilleur » étant multiples), et la nécessité tant pour l’agriculture que pour l’urbanisme de renouveler leurs modèles. En outre, nous faisons le pari que si les contextes de ces projets sont multiples, il devient possible en les croisant d’en faire émerger une lecture commune.

L’approche sera paysagère et paysagiste autour de 3 thématiques :

1- Créer et gouverner – Comment ces dynamiques territoriales font évoluer les paysages agricoles, et quelles sont les actions et les acteurs de ces changements ? (retour du maraichage, des vergers, transition agro-écologique, diversification des systèmes de grandes cultures, méthaniseurs …)

2- Outiller et cultiver – Comment se développe l’intégration de questions agricoles dans la planification et l’aménagement urbain, notamment au travers des projets de lisières agri-urbaines, ou des plans de gestion des zones agricoles protégées.

3- Habiter- Quel est le rôle du paysage dans les mobilisations pour ces projets agri-urbains : la reconnaissance de la valeur des paysages agricoles contribue-t-elle à la création d’une gouvernance commune, en particulier entre élus et agriculteurs ? ou au contraire la volonté de protection vient-elle contrarier ces projets?


Colloque internationnal des 6 et 7 Juin – PROGRAMME

Formulaire d’inscription

PROGRAMME DETAILLE
Mercredi 6 juin – Conférences et table ronde

Amphithéâtre de La Figuerie, Ecole Nationale Supérieure de Paysage de Versailles
9h30 – 9h45
Les territoires agri-urbains d’Ile-de-France, Etat des lieux
Xavier Guiomar
(Maître de conférences AgroParisTech)
Sophie Bonin
(Maître de conférences ENSP)
9h45 – 10h00   
Le projet de paysage et l’agriculture – Du projet local à l’agri-urbain
Vincent Piveteau
(Directeur ENSP)
10h00 – 10h45 
Projet de paysage à l’interface de l’urbain et de l’agricole
Le cas de la frange métropolitaine montréalaise (Québec, Canada)
Sylvain Paquette
(Professeur, titulaire de la chaire Paysage et environnement, Université    de Montréal)
10h45 – 11h00  
Pause
11h00 – 11h45
Le paysage agricole de Milan   
                                      Un patrimoine confié à la collaboration entre agriculteurs et citadins
Paola Branduini
(Enseignante chercheur ABC département – Architecture Built  Environment Construction Engineering – Laboratoire Parid – Research and international documentation for landscape – Politecnico di Milano)
11h45 – 12h30    
Agriculture urbaine et Aménagement Urbain, Exemples au Portugal
Manuela Raposo Magalhaes
(Professeur à l’École d’Agriculture de Lisbonne, Coordinatrice de  la ligne de recherche “Infrastructures Vertes et Bleues” de LEAF/ISA/ULisboa)
12h30 – 14h00   
Pause déjeuner, buffet
14h00 – 15h00
Table ronde : L’agri-urbain vu par des concepteurs de projet de paysage
Jean-Marc L’Anton
(Paysagiste dplg, agence L’Anton et Associés)
Isabel Claus
(Ingénieur Paysagiste)
15h00-15h45
Urban Food Planning
L’urbanisme comme levier pour améliorer l’alimentation des villes 
Coline Perrin
(Chargée de recherche, INRA, UMR Innovation, Montpellier)
 15h45-16h30  
Agriurbanisme ou agriwashing ?
Discussion à partir de cas genevois. 
Joëlle Salomon-Cavin
(Enseignante-chercheur, Géopolis, Université de Lausanne)
16h30-16h50
Pause
16h50-17h30
Le plateau de Saclay, territoire agri-urbain.
Thomas Joly
(Président de Terre et Cité)
Marion Bruère
(Chargée de projet Terre et Cité)

Jeudi 7 juin – Rencontres et ateliers autour du Plateau de Saclay

Organisation et répartition des participants en 3 groupes selon les 3 thématiques

8h45 – Départ en bus des 3 groupes depuis l’ENSP 

9h30 – 10h30
Autour de la Ferme de Viltain
11h00 – 12h00
Autour de la Ferme Vandame
Groupe 1 – Diversification et adaptation agronomique
Animateurs : Christel Stacchetti, Xavier Guiomar, Sophie Bonin
L’élevage sur le Plateau
Olivier des Courtils
(Responsable élevage bovin, cultures fourragères et cueillette à la ferme de Viltain)
Charles Monville
(Agriculteur, Elevage avicole)
Du champs au fournil
Emmanuel Vandame
(Agriculteur Boulanger, Céréaliculture bio)
Christelle Angeniol
(Chargée de projet, AEV Ile de France)

 

 Groupe 2 – Gouvernances agri-urbaines
Animateurs : Clément Briandet, Patrick Moquay, Claire Aragau
 
Du champs au front urbain
Lorraine Weiss
(Chargée de projet Programme Alimentaire territorial, Com. d’Agglomération Paris-Saclay)
Cyril Girardin
(SCI Terres fertiles)
Imaginer la lisière Sud
Claire-Marine Gauthier
(Chargée de projet Biodiversité et Agriculture, en charge du projet de lisière et de la ZPNAF, EPA Paris-Saclay)
 
 Groupe 3 – Appropriation et mobilisation citoyenne
Animateurs : Valérie Kauffmann, Monique Poulot, Monique Toublanc
Parcourir le sentier d’interprétation
Marion Bruère
(Chargée de projet Terre et Cité)
Valérie Kauffmann
(Directrice CAUE de l’Essonne)
Habiter le Plateau : de Saint-Aubin au Moulon
Marc Bremond
(Jardins de Cocagne)
Cyril Girardin
(AMAP Jardins de Cérès)
Alain Poullot
(L’Epi Castelfortain)
12h30 – 14h00
Déjeuner à la ferme du Moulon (INRA)
14h00 – 16h00
Ateliers par groupe (1h30) et restitution (30 mn)
16h00 – 16h30
Mise en perspective : Quel chemin depuis Les campagnes urbaines de 1998 ?
Pierre Donadieu
(Professeur émérite ENSP)
16h30 – 17h30        
Pause et retour sur Versailles en bus

 

Comité d’organisation – Sophie Bonin, Frédérique Bernardet, (ENSP Versailles) – Clément Daix, Marion Bruère, (Terre et Cité)
Comité de pilotage et d’animation – Monique Poulot, Claire Aragau (UMR LAVUE, Univ Paris-Nanterre) – Caroline Petit, Xavier Guiomar (AgroParisTech), Valérie Kauffmann – Clément Briandet (CAUE Essonne/d’Ile de France) – Patrick Moquay, Monique Toublanc, Sophie Bonin (LAREP, ENSP).