Patrick Moquay

Retour

Professeur en sciences humaines et sociales
Délégué scientifique de l’ENSP, directeur du LAREP, responsable du département Sciences humaines et sociales
Habilitation à diriger des recherches (HDR)

Thématiques professionnelles et/ou de recherche
Articulation entre projet de territoire et projet de paysage
Dilemmes du développement durable (échelle locale) et mobilisation des arguments paysagers
Politiques publiques locales et gouvernance des biens environnementaux (paysage, eau, milieux naturels, forêt…)
Recompositions territoriales

Enseignements dispensés
Démarches patrimoniales de gestion des paysages (master 2 TDPP)
Politiques paysagères et dispositifs locaux de protection de la nature et des paysage (DEP2, Atlas)
Eléments de méthodes des sciences sociales (DEP2 Atlas, DEP3 mémoire)
Politiques, gouvernance, prospective (DEP3)

Autres activités professionnelles et/ou responsabilités hors ENSP
Membre du conseil scientifique du Conservatoire du littoral
Membre du conseil scientifique du comité de bassin Seine-Normandie
Membre de l’équipe projet du programme de recherche-action Paysages, territoires, transitions (PTT) du ministère chargé de l’environnement

Mini CV
Politologue de formation, Patrick Moquay est professeur à l’ENSP Versailles. Tout au long de son parcours, il a allié préoccupations académiques et goût pour l’action. Maître de conférences à l’ENGREF Clermont-Ferrand de 1997 à 2006, Patrick Moquay y a créé en 2000 l’équipe de recherche Politiques publiques et développement des territoires (POP’TER). Il a collaboré à divers projets sur le paysage en Auvergne (centre du paysage de Lavoûte-Chillac, observatoire photographique des territoires du Massif Central), avant d’animer l’équipe de recherche « Paysages et fonctions non marchandes des espaces ruraux » du Cemagref (aujourd’hui IRSTEA) à Bordeaux. Élu en 2008 maire de Saint-Pierre d’Oléron et président de la communauté de communes de l’île d’Oléron, il a interrompu sa carrière pour se consacrer à l’exercice de ses mandats locaux, avant d’intégrer l’ENSP en septembre 2014. Ses travaux portent sur la gouvernance des territoires et l’élaboration collective de projets relatifs aux aménités naturelles (paysage, environnement…).

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.