Mémoires

 
Le métier de paysagiste est sous-tendu par un niveau d’expertise qui implique une aptitude permanente à construire des savoirs, à les mettre à jour, à les articuler entre eux et à les transmettre. L’acquisition de ces compétences est centrale au cours de la dernière année d’étude (Master 2), qui vise à développer l’autonomie dans la conception, et à affirmer l’originalité d’un positionnement professionnel.

Les enseignants-chercheurs de l’ENSP accompagnent cette année au travers d’unités d’enseignement centrées sur des dimensions théoriques, mais aussi prospectives, et mobilisent pour ce faire plus particulièrement leurs postures et leurs travaux de recherche. Au cours de cette année, la production d’un mémoire constitue l’exercice par lequel les étudiants se positionnent à l’intérieur des multiples dimensions de la pratique du projet de paysage et apportent un savoir original sur une problématique du métier de paysagiste.

Publié dans

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.